Latest Post

La résurrection de Stefanos Tsitsipas Jannik Sinner, on top of the world

Le top départ de la saison 2024 a été lancé en Australie. Après un court hiatus d’hiver, les fans des tennis ont été servis pour la reprise : United Cup, Brisbane Open, Hong Kong Open. Les trois finales ont été un régal pour les yeux.

6 ans plus tard

Grigor Dimitrov n’avait pas remporté de titre depuis l’ATP Finals en 2017. Six saisons sans le moindre trophée soulevé. Ce dimanche, à Brisbane, le Bulgare a repris son destin en mains. Aucune tension ne transparaît sur son visage lors de l’ultime jeu. Il est sûr de lui et de son tennis.

Le dorénavant treizième joueur mondial s’est offert une victoire de rang. Il n’a eu besoin de que de deux sets (7/6 6/4) pour vaincre Holger Rune. Grigor Dimitrov a allié l’élégance à l’efficacité pour débuter sa saison 2024 de la meilleure des manières : passings de revers, coups droits cinglants et prise de balle tôt. Il inflige une pression monstre au jeune Danois qui commet l’erreur trop tôt dans l’échange. Le finaliste de Bercy a su résister aux assauts de son adversaire avec beaucoup de justesse. En utilisant ses profonds et rasants slices de revers, il réussit à restreindre les élans d’Holger Rune.

Pas de surprise

Andrey Rublev donne le ton de sa saison 2024. Sans fanfreluche, il se débarrasse d’Emil Ruusuvuori en deux petits sets (6/4 6/4). Les occasions ont été rares mais le Russe a su s’en emparer. Sur la longueur, sa régularité et sa patience ont payé. Aussi bien côté revers que coup droit, le quatrième joueur mondial a usé le finlandais avec ces incessants changements de direction.

Les deux joueurs auraient pu livrer un match d’exception. Les successions de demi-volées du fond du court et leur prise de risque partagée aurait pu être mémorable. Pourtant, les trop nombreuses fautes directes de part et d’autre du filet les en ont empêchés.

Au bout de ses forces

Alexander Zverev et Hubert Hurkacz ont offert un sublime spectacle au public de Sidney. Lors du deuxième match de la finale de l’United Cup, les deux joueurs ont fait durer le suspense jusqu’aux derniers instants.

Le Polonais remporte la première manche au tiebreak. Il a mieux joué que son adversaire dans les moments importants. Sascha Zverev ne se laisse pas décourager. Malgré sa fatigue physique palpable, il joue un tennis agressif. Déterminé à écourter les échanges, il tente des montées au filet. Souvent pas assez incisives, elles permettent à Hubert Hurkacz de tirer nombre de passings.  L’abnégation du septième joueur mondial lui procure la victoire. Sur une balle de match contre lui, il tire un passing court croisé en bout de course qui effleure la ligne. Revigoré par le gain du deuxième set après un tiebreak de tous les dangers, Alexander Zverev pourchasse chaque attaque de son adversaire. Ses coups droits bombés et ses revers longue ligne lui ouvrent des espaces – qu’il exploite. Il remporte la troisième manche dans la foulée.

Pas encore rassasié après cette victoire, il a joué le double décisif aux côtés de Laura Sigmund. En s’imposant au bout d’un super tiebreak, le duo décroche le trophée de l’United Cup pour l’Allemagne.

Dans une semaine l’Open d’Australie débutera. Ce dimanche riche en émotion devrait nous faire tenir jusqu’au lancement du Happy Slam. Sinon, les open d’Auckland et d’Adélaïde devraient faire l’affaire.

Marnie Abbou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *