Latest Post

La résurrection de Stefanos Tsitsipas Jannik Sinner, on top of the world

Novak Djokovic remporte la finale de l’Open de Tel Aviv face à Marin Cilic (6/3 6/4) le dimanche 3 octobre.

Embed from Getty Images

Le Serbe a joué seulement 8 tournois au cours de l’année. A l’approche de la fin de saison, ses objectifs sont clairs : participer à l’ATP Finals pour une quinzième fois. Grâce à son septième sacre à Wimbledon, il doit se maintenir dans le top 20 de la Course à Turin.

Depuis quelques années, Novak Djokovic a l’habitude de ne participer qu’aux événements majeurs. Pour leur plus grand bonheur, ses fans le suivent dans des tournois moins prestigieux en 2022. Tout au long de sa semaine à Tel Aviv, les spectateurs ont acclamé le moindre de ses points gagnés. Sa finale contre Marin Cilic n’a pas fait exception à la règle.

Le match débute par de puissants échanges de fond de court. Tandis que le Croate tente de faire la différence avec son agressivité, Novak Djokovic défend. Les deux joueurs conservent leurs jeux de service : 2/1. En panne de premiers services et en grande difficulté après ses seconds, Marin Cilic accorde deux balles de break à son adversaire. Son adversaire convertit la deuxième à l’issue d’une bataille de coups droits : 3/1. Très autoritaire sur ses jeux de service suivants, le Serbe conserve son avantage. Il remporte le premier set 6/3.

La seconde manche s’inscrit dans la continuité de la première heure de match. Novak Djokovic obtient deux balles de break d’entrée. La première lui suffit. Il produit un sublime retour qui accroche la ligne de fond de court : 2/0. Les deux joueurs élèvent leur niveau de jeu et proposent un tennis plus divertissant. Marin Cilic démontre ses capacités offensives tandis que Novak Djokovic réplique avec son meilleur atout : son revers. L’homme aux 21 titres du Grand Chelem, concentré, semble dans le contrôle total du match. Malgré les efforts du Croate, rien ne dérange Novak Djokovic qui conserve son break jusqu’à la fin : 6/4.

Lors de cette 21ème rencontre entre les deux hommes, le ‘Djoker’ a une nouvelle fois démontré sa solidité. Grâce à sa couverture de terrain hors norme, il empêche Marin Cilic de prendre l’ascendant lors des échanges. Ce dernier, à court de solution, prend plus de risques – ce qui se traduit par des fautes directes. Novak Djokovic a peu été inquiété lors de ce match. Son plan de jeu était très lisible : faire jouer son adversaire et imposer son rythme. Pour ce faire, l’actuel numéro sept mondial s’est appuyé sur son revers slicé – tant en coup d’attaque qu’en défense.

Après plusieurs mois sans match officiel, Novak Djokovic se rassure. Il enchaîne avec l’Open d’Astana au Kazakhstan où il retrouvera plusieurs joueurs du top 10. Ce tournoi, au tableau prometteur, représente un premier test pour l’ancien numéro un mondial. Parviendra-t-il à montrer le même niveau de jeu qu’à Wimbledon ?

Marnie Abbou  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *