Latest Post

La résurrection de Stefanos Tsitsipas Jannik Sinner, on top of the world

Novak Djokovic bat Casper Ruud (7/6 6/3 7/5) lors de la finale de Roland-Garros le dimanche 11 juin 2023.

https://www.gettyimages.fr/detail/photo-d%27actualit%C3%A9/novak-djokovic-of-serbia-and-casper-ruud-of-norway-photo-dactualit%C3%A9/1258632784?adppopup=true

Ces Internationaux de France ont été décrits comme les plus ouverts depuis 20 ans par l’ensemble de la presse avant le début de la quinzaine. L’absence de Rafael Nadal, l’incertitude autour du niveau de Novak Djokovic, les progrès de Daniil Medvedev sur terre battue, la qualité du tennis de Carlos Alcaraz. Toutes ces raisons ont convaincu le monde du tennis que la nouvelle génération était prête à prendre la relève. Quinze jours plus tard, la seule chose qui a changé est le nombre de Grand Chelems détenus par Novak Djokovic : 23.

Le Serbe a encore un fois démontré sa capacité à se surpasser lors d’un tournoi majeur. Malgré une saison sur terre battue qui laissait à désirer, le Djoker a accompli sa mission. Avec une troisième Coupe des Mousquetaires à son palmarès, il devient le joueur le plus titré de l’histoire du tennis en Grand Chelem. Cette victoire lui rend au passage la première place du classement mondial. Novak Djokovic reste invaincu sur un tournoi majeur depuis sa défaite à Roland-Garros contre Rafael Nadal la saison passée.

Contrairement à l’année dernière, Casper Ruud n’est pas passé à côté de sa finale. Dès les premières minutes, il joue un tennis solide et impactant. Ce haut niveau de jeu n’a pas suffi à freiner Novak Djokovic dans sa quête de record.

Une première manche son tension

Le Norvégien entame la rencontre par un jeu blanc. L’enjeu de la finale se fait ressentir chez Novak Djokovic. Il commet des erreurs de précipitation et de jugement. Même s’il parvient à sauver les deux premières balles de break auxquelles il fait face, il offre la troisième avec un « Djoko smash » : 2/0. Casper Ruud confirme son break grâce à la profondeur de ses frappes. En refusant de lâcher sa ligne de fond de court, il enlève du temps au Serbe : 3/0. Novak Djokovic inscrit un premier jeu grâce à un enchainement de services non-retournés. Casper Ruud domine la diagonale de coup droit grâce au lift qu’il imprime sur ses balles. Son adversaire part trop vite à la faute pour l’inquiéter : 4/1. En difficulté, Novak Djokovic se pousse vers l’avant pour libérer son jeu. Même si des fautes inhabituelles persistent, le troisième joueur mondial prend le temps de construire les points : 4/3. Il récupère son break de retard grâce à un smash de Casper Ruud qui atterrit dans le filet. Le Serbe hausse son niveau de jeu au fil de la manche. Le Norvégien ne faiblit pas aux moment les plus importants. Les deux joueurs se rendent coup pour coup. La première manche se dénoue au tiebreak.

Embed from Getty Images

Il n’est pas différent de tous ceux disputés au cours de la quinzaine par Novak Djokovic : remporté par ce dernier sans commettre une seule faute directe. Il joue un tennis irréprochable sur les huit points disputés : il couvre chaque centimètre du court, conclut ses points au filet et met davantage d’intensité dans ses frappes. Casper Ruud est impuissant face à un tel niveau de jeu : 7/1.

La perte de la première manche assomme le Norvégien. Alors qu’il joue le meilleur tennis de sa vie, il ne parvient pas à remporter le set. Il fait la différence dans la diagonale de coup droit grâce à la lourdeur de ses balles. Casper Ruud résiste même côté revers. Novak Djokovic ne cesse d’élever son niveau de jeu au cours de la première manche. Il n’hésite pas à jouer vers l’avant lorsqu’il se sent dominé par son adversaire. Le tiebreak illustre la plus grande qualité du Serbe : jouer son meilleur tennis dans les moments les plus importants.

Une seconde manche dominée par le Serbe

Novak Djokovic, libéré, entame la seconde manche par un jeu blanc.  Bien plus performant au retour, il met Casper Ruud sous pression. Ce dernier sauve trois balles de break avant de succomber lors de la quatrième. Le Serbe produit un point somptueux au cours duquel il oscille entre attaque et défense : 2/0. Casper Ruud multiplie les slices de revers. Quasi absents lors de la première manche, ils témoignent d’un changement de dynamique : le Norvégien est forcé de défendre tandis que Novak Djokovic joue un tennis bien plus agressif. Ce dernier donne l’impression de voler sur le court. Il ne donne plus rien à son adversaire. Les jeux défilent sans que Casper Ruud ait la moindre opportunité de récupérer son break de retard : 4/2. Lors du septième jeu, le finaliste de l’US Open retrouve son tennis de début de rencontre. Novak Djokovic ressert le jeu pour ne lui laisser aucun espoir : 5/2. Logiquement le Serbe remporte la seconde manche : 6/3.

Embed from Getty Images

Dans le deuxième set, le Serbe implante le tennis qui se refusait à lui lors du premier : il ne donne aucun point gratuit à son adversaire, il est agressif sur chacune de ses frappes, il utilise la diagonale de coup droit à son avantage. Casper Ruud prend trop de temps à surpasser la perte de la première manche. Pendant plusieurs jeux, il est acculé dans une position défensive. Même s’il retrouve de l’intensité vers la fin du set, il est à court de solution pour déborder Novak Djokovic.

Une troisième manche pour l’histoire

L’ultime manche est davantage disputée. Casper Ruud fait la course en tête. Le Serbe, en pleine confiance, joue un tennis agressif : 1/1. Novak Djokovic ne tire pas profit de la balle de break qui s’offre à lui. Il commet deux fautes directes qui permettent à Casper Ruud de rester devant : 2/1. Le Djoker ne laisse pas respirer son adversaire lors de ses mises en jeu. Il assène des gifles de coup droit. Le Norvégien fait jeu égal dans cette manche grâce à sa qualité de service : 3/3. Casper Ruud se force à raccourcir les échanges. Il prend davantage de risques pour empêcher Novak Djokovic de dicter le point : 4/4. Ce dernier enchaîne deux fautes qui l’exposent sur son service. Mené 0-30, il remporte les quatre points suivants en jouant vers l’avant avec courage. Casper Ruud gagne sa mise en jeu suivante grâce à son agressivité tandis que Novak Djokovic demeure intouchable par la qualité de son service : 5/5. Le Serbe produit un enchainement de coups gagnants pour breaker son adversaire au meilleur des moments : 6/5. Le Djoker sert pour le titre. Il fait craquer son adversaire qui n’a plus assez de profondeur pour résister à ses assauts. Novak Djokovic remporte l’édition 2023 de Roland-Garros.

La troisième manche est plus serrée que la seconde. Casper Ruud retrouve un niveau de jeu digne d’une finale d’un Grand Chelem tandis que Novak Djokovic déroule. Très vite, il parait évident que rien ne sera en mesure d’arrêter le Serbe dans sa quête d’un 23ème titre en Grand Chelem. Après 1h20 de jeu, il joue systématiquement le coup juste. Il insiste sur le revers de son adversaire afin de se procurer des balles courtes à attaquer. L’homme le plus titré de l’histoire n’hésite pas non plus à monter au filet pour rester imprévisible. Casper Ruud est tombé sur plus fort que lui. La régularité de ses frappes n’a pas été suffisante pour déstabiliser Novak Djokovic. Pour n’avoir, ne serait-ce qu’une chance dans cette finale, le Norvégien aurait dû réinventer son tennis. Battre l’un des plus grands joueurs de l’histoire lors de l’un des matchs les importants de sa carrière requiert un panache et une créativité sans limite.   

Embed from Getty Images

Ce troisième sacre à Roland-Garros fait de Novak Djokovic le joueur le plus titré en Grand Chelem de l’histoire du tennis. Le record absolu, hommes et femmes confondus, reste détenu par Margaret Court et ses 24 titres. Le tournoi de Wimbledon, remporté depuis 2018 par le Serbe, représentera la première occasion d’égaler ce record.

Marnie Abbou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *