Latest Post

La résurrection de Stefanos Tsitsipas Jannik Sinner, on top of the world

Carlos Alcaraz surpasse Jenson Brooksby (6/3 6/3 6/3) lors du 3ème tour de l’US Open le 3 septembre.

Embed from Getty Images

La première rencontre de ces deux jeunes espoirs du tennis mondial n’a pas failli à ses attentes. Malgré un Carlos Alcaraz nettement supérieur, les deux participants du Next Gen ATP Finals 2021 ont offert une soirée mémorable au public newyorkais.

La première manche débute en faveur de Jenson Brooksby. Carlos Alcaraz tente des coups gagnants tandis que l’Américain patiente. La prise de risque de l’Espagnol lui dessert : ses trop nombreuses fautes directes le mettent sous pression lors de ses jeux de service. L’élève de Juan Carlos Ferrero réagit : il prend le filet d’assaut dès le troisième jeu. Ce changement de rythme perturbe Jenson Brooksby qui concède des balles de break. Alcaraz se hisse rapidement à 4/2. Il conserve son avantage et scelle le set 6/3.

L’Espagnol débute la seconde manche avec assurance. Il remporte d’entrée le service de son adversaire grâce à un somptueux coup droit. Malgré une balle de débreak convertie par Brooksby pour recoller à 2/2 ; Alcaraz garde le contrôle du match.  Il produit un époustouflant retour sur seconde balle qui lui accorde un deuxième break. ‘Carlitos’ ressert alors le jeu. Il remporte le deuxième set sans difficulté : 6/3.

Brooksby ne lâche pas l’affaire dans la troisième manche. L’Américain propose un tennis bien plus agressif qui dérange Carlos Alcaraz. Les deux jeunes talents enflamment l’Arthur Ashe Stadium avec des points invraisemblables. Soutenu par le public, Jenson Brooksby obtient un double break : 3/0, service à suivre. La troisième tête de série de ce tournoi ne s’affole pas. Ces trois jeux remportés par l’Américain seront les derniers de ce match. Alcaraz produit alors un tennis digne des plus grands – laissant Jenson Brooksby impuissant. Il converti sa première balle de match avec un énième coup gagnant : 6/3.

Jenson Brooksby, un des Américains les plus prometteurs de sa génération, n’était pas de taille face à Carlos Alcaraz. L’actuel 43ème mondial a commis moins de fautes que son adversaire ; mais sa solidité n’a pas suffi. Le jeune Espagnol semblait voler à Flushing Meadows : frappes explosives, points sublimes au filet, balles sur les lignes et un nombre ahurissant de coups gagnants.

Carlos Alcaraz accède ainsi à la deuxième semaine de l’US Open. Son prochain adversaire n’est autre que Marin Cilic, vainqueur du tournoi en 2014.

Marnie Abbou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *