Latest Post

La résurrection de Stefanos Tsitsipas Jannik Sinner, on top of the world

Stefanos Tsitsipas redresse la barre à l’Open de Cincinnati et atteint les quarts de finale après sa victoire contre Diego Schwartzman (6/3 6/3).

Embed from Getty Images

Le jeune joueur grec a fait une remarquable entame de saison 2022. Il parvient à atteindre les demi-finales à l’Open d’Australie (6/7 6/4 4/6 1/6 face à Daniil Medvedev), malgré une blessure au coude droit tout juste guérie. Tsitsipas a ensuite été très performant lors des tournois sur terre battue – il a notamment conservé son titre au Master 1000 de Monte-Carlo. Contre toute attente, il propose un niveau de jeu médiocre à Roland Garros et n’atteint pas la deuxième semaine (5/7 6/3 3/6 4/6 contre Holger Rune au 4ème tour). Il parvient ensuite à remporter son premier titre sur gazon lors de l’ATP 250 de Majorque mais ne dépasse pas le 3ème tour de Wimbledon, battu par Nick Kyrgios (7/6 4/6 3/6 6/7).

Sa performance décevante lors du Grand Chelem français ainsi que son élimination d’entrée au Master 1000 de Montréal la semaine dernière, ont causé sa chute à la 7ème place du tennis mondial, son pire classement depuis 2019. Atteindre les derniers tours de l’Open de Cincinnati parait crucial pour Stefanos Tsitsipas s’il veut conserver ses points et retrouver confiance en son jeu avant l’US Open.

Après sa victoire au premier tour face à Filip Krajinovic (6/3 6/4), le joueur de 24 ans a entamé son 8ème de finale avec sérénité. Il obtient d’entrée un double break pour mener 4-0 face à Diego Schwartzman. Le début de cette rencontre se construit autour de puissants échanges de fond de court. Le Grec trouve une belle profondeur de balle et accepte les longs duels – ce qui est quasi inhabituel. Malgré la domination de Stefanos Tsitsipas, l’Argentin parvient à débreaker et ressert l’écart (4/2) en prenant davantage d’initiatives. Le numéro 7 mondial renoue alors avec son jeu agressif vers l’avant. Il remporte le premier set 6/3 sans grande difficulté.

Stefanos Tsitsipas déroule dans la seconde manche. Il commet très peu d’erreurs, multiplie les points au filet avec succès et produit de très bons services dans les moments importants. Diego Schwartzmann n’a pas la solution. L’actuel 16ème mondial accumule les fautes directes et ne parvient pas à sortir de services percutants – seulement 50% de première balle et une dizaine de doubles fautes sur l’ensemble du match. Après avoir converti des balles de break à deux reprises, Tsitsipas mène 5-2, service à suivre. Le Grec fait alors preuve de fébrilité et ne parvient pas à conclure cette rencontre. Il devra attendre sa 3ème balle de match sur le service adverse pour clore ces 8èmes de finale : 6/3 6/3.

Des résultats solides à Cincinnati et surtout à l’US Open permettraient à Stefanos Tsitsipas de gagner des points importants. Souvent dans l’ombre d’Alexander Zverev et Daniil Medvedev, ou de joueurs bien plus jeunes comme Carlos Alcaraz ou Jannik Sinner ; renouer avec le top 5 du classement ATP serait un premier pas vers une reconnaissance plus forte du monde du tennis.

Marnie Abbou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *