Latest Post

La résurrection de Stefanos Tsitsipas Jannik Sinner, on top of the world

Novak Djokovic s’impose face à Grigor Dimitrov (7/6 6/3 6/4) au troisième tour de l’Open d’Australie, le samedi 21 janvier à Melbourne.

Embed from Getty Images

Le Serbe est arrivé en Australie comme le grand favori du premier Grand Chelem de l’année. Déjà remporté neuf fois, ce tournoi lui a toujours réussi. Néanmoins, il n’a pas joué ses matchs sans appréhension. Blessé à un tendon de la cuisse, Novak Djokovic n’est pas libre de ses mouvements. S’il s’en est sorti dans ce match, le suite s’annonce plus compliquée.

Première manche : une longue bataille

Grigor Dimitrov est breaké d’entrée dans le premier set. Novak Djokovic ne lui laisse aucun répit. Chacune des balles qu’il frappe met en difficulté son adversaire. Sa stratégie est limpide : éviter de se retrouver en position défensive dans l’échange afin de préserver sa jambe : 2/0. Le plan de jeu de Novak Djokovic marche à la perfection. Son adversaire multiplie les slices de revers qui lui laissent le temps d’ajuster ses attaques. Le cinquième joueur mondial n’est jamais inquiété lors de ses mises en jeu : 5/3. Novak Djokovic ne lâche pas se ligne ; il frappe la majorité de ses coups à l’intérieur du court. Seuls les revers frappés à plat par Grigor Dimitrov prennent de vitesse Novak Djokovic : 5/4. Le Serbe n’a plus qu’à servir pour le set. Empêché par une série de faute directe, il offre le débreak à son adversaire : 5/5. Alors que Grigor Dimitrov remporte un jeu blanc, le cinquième joueur mondial essuie une balle de set. Après un service au corps à 200 km/h, il décroche un tiebreak. Très vite, Novak Djokovic se hisse à 4-1 grâce à deux fautes du Bulgare. Ce dernier rattrape son retard en jouant vers l’avant : 5/5. Les deux joueurs se rendent coup pour coup : 7/7. Un magnifique échange de 23 frappes offre une nouvelle balle de set à Novak Djokovic. Il convertit cette occasion grâce à une volée courte croisée – avant de s’écrouler au sol.

Embed from Getty Images

Seconde manche : une formalité pour Novak Djokovic

Lors du second set, le joueur Serbe semble avoir abandonné sa stratégie. Figé trois mètres derrière sa ligne de fond de court, il produit un tennis bien moins percutant. Ses qualités défensives hors normes lui permettent néanmoins de remporter ses premiers jeux de service : 2/1. Dans le quatrième jeu, Novak Djokovic se procure trois balles de break. Grigor Dimitrov parvient à les sauver grâce à un gros premier service et à des frappes profondes : 2/2. Le Serbe montre sa volonté de joueur vers l’avant. Il fait quelques services-volées et davantage d’amorties. Cette stratégie lui permet d’obtenir le break : 4/2. Grigor Dimitrov manque de régularité pour inquiéter son adversaire. Il cède cette seconde manche : 3/6.

Embed from Getty Images

Troisième manche : une fin de match désordonée

L’ultime set de la rencontre est chaotique. Novak Djokovic obtient un break d’entrée. Prudent avec sa jambe, il se brime dans ses déplacements. Afin de gagner du temps à l’échange, il multiplie les slices de revers. Après un jeu de plus de neuf minutes, Novak Djokovic confirme son break : 2/0. Les deux joueurs adoptent alors des schémas de jeu diamétralement opposées. Le Bulgare refuse de reculer afin d’agresser son adversaire sur chaque frappe. Ce dernier joue plusieurs mètres derrière sa ligne de fond court ; il attend que Grigor Dimitrov parte à la faute. Cette stratégie sourit à Novak Djokovic. Il convertit une balle de double break après une énième erreur du 28ème joueur mondial : 3/0. S’enchaine alors une série de trois jeux où les serveurs sont mis à rude épreuve. Grigor Dimitrov remporte la mise en jeu adverse après une série de retours ahurissants : 3/1. L’écart se creuse à nouveau après un jeu blanc remporté par Novak Djokovic : 4/1. Le sixième jeu poursuit dans la même dynamique. Après un intense échange de 28 frappes perdu par le Serbe – à la suite duquel il tombe au sol – son adversaire obtient une nouvelle balle de break. Elle lui est offerte par une double faute : 4/2. Ce match retrouve enfin une once de normalité. Les deux joueurs remportent leurs mises en jeu respectives : 5/4, Novak Djokovic sert pour le gain du match. Chacun à bout de force, ils font appel au public pour les encourager. Grâce à de très bons services, le Serbe obtient deux balles de match. La première suffit : 6/4.

Embed from Getty Images

Ce troisième tour de l’Open d’Australie représentait un test pour Novak Djokovic. Dans l’incertitude à cause de sa blessure à la jambe, chaque match est un défi. Il a brillamment relevé celui-ci. Malgré la constante agressivité de Grigor Dimitrov, l’homme au 21 Grands Chelems n’a pas cédé. Il a su alterner entre des montées au filet, une position défensive et des coups droits percutants. Le Bulgare n’a pas eu de réelle chance dans ce match à cause de ses trop nombreuses fautes directes. En quête constante de coups gagnants, il a  pris des risques inutiles.

Revivez la victoire de Novak Djokovic face à Grigor Dimitrov

Le prochain adversaire de Novak Djokovic est Alex De Minaur. Cette confrontation s’annonce prometteuse. La vitesse de déplacement du jeune Australien devrait mettre à rude épreuve la jambe du Serbe. Aura-t-il les capacités physiques pour atteindre un 53ème quart de finale en Grand Chelem ? Réponse lundi 22 janvier à 9h00.

Marnie Abbou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *