Latest Post

Jannik Sinner, on top of the world Jannik Sinner, seul au monde

La saison ATP 2022 a permis l’avènement d’une nouvelle génération. Le match le plus brillant de cette année, sans débat, a été le quart de finale entre Carlos Alcaraz et Jannik Sinner à l’US Open. A 19 et 21 ans, ils sont les figures de lance de la Baby Gen. Ces deux joueurs banalisent l’exceptionnel ; mais il ne faut pas oublier les athlètes qui vivent dans leur ombre.

Embed from Getty Images

Lorenzo Musetti est la preuve que le tennis italien ne dépend pas que de Jannik Sinner. En 2022, il obtient le meilleur classement de sa carrière : 23ème mondial. Cette place n’est pas due au hasard. Il remporte son premier tournoi ATP à Hambourg en juillet puis un deuxième à Naples en octobre. Ces deux victoires témoignent de la progression de Lorenzo Musetti au cours de l’année passée. Très talentueux, son manque de régularité et son émotivité lui ont souvent été reprochées. Le joueur de 20 ans s’est révélé au grand public lors de Roland Garros 2021. Lors des huitèmes de finale, il mène deux sets à rien face à Novak Djokovic avant de s’incliner : 7/6 7/6 1/6 0/6 0/4 forfait.  Au cours de ce match exceptionnel, les qualités tout comme les défauts du jeune italien sont saillants. Il époustoufle le public parisien avec son revers à une main, ses amorties masquées et ses qualités au filet. Flamboyant, l’issue du match semble scellée avant la métamorphose de Novak Djokovic. Après une pause au vestiaire qui s’éternise, le Serbe revient sur le court. Il retrouve sa qualité de jeu et anéantit les espoirs du jeune italien. Ce dernier s’agace – il est rongé par la frustration. Incapable de gérer ses émotions, il déclare forfait. Ce match dit tout de Lorenzo Musetti : un joueur talentueux dont la performance est entravée par l’émotivité.

Embed from Getty Images

Sebastian Korda fait parti des neuf joueurs américains du top 50. Entrainé par son père, Pietr Korda, il ne manque pas de modèle de réussite. Impressionnant lors de certains matchs, il manque encore de régularité pour atteindre son plein potentiel – et faire son entrée dans le top 20. Malgré un titre remporté à l’ATP 250 de Palma en 2021, sa saison 2022 a été moins fructueuse. Il multiplie les performances décevantes ; n’atteint que rarement les quarts-de-finale. Malgré ces résultats peu encourageants, Sebastian Korda dispose de toutes les armes pour être un grand joueur.

Monte-Carlo 2022 : Sebastian Korda bat Carlos Alcaraz

Son atout principal est la qualité de son revers, frappé à hauteur d’épaule. Il multiplie les coups gagnants grâce à ses balles descendantes et accélérées. Il n’hésite pas non plus à utiliser le slice pour casser le rythme de son adversaire. Il commet davantage de fautes en coup droit – vecteur d’amélioration pour la saison 2023. Le jeune américain s’illustre au filet. Il imprime un jeu construit vers l’avant grâce à des balles prises tôt. Adepte du service-volée, il s’appuie sur un kick extérieur proche de la perfection.  Actuellement 33ème au classement ATP, la saison 2023 est l’occasion de passer un nouveau cap dans sa carrière.

Embed from Getty Images

Ben Shelton est la révélation américaine de cette deuxième moitié de saison. Vainqueur du championnat NCAA 2022, il joue son premier match sur le circuit ATP au tournoi d’Atlanta. Il perd en huitièmes de finale contre John Isner après un match dantesque composé de deux tie-breaks. Tout au long du match, le joueur de 20 ans ne s’arrête pas de sourire – il ne semble pas réaliser son exploit. Lors du masters 1000 de Cincinnati, il bat Casper Ruud (6/3 6/3), alors deuxième joueur mondial. Cette victoire témoigne du talent du jeune joueur. Malgré son peu d’expérience sur le circuit professionnel, Ben Shelton a parfaitement géré ses émotions contre le finaliste de Roland Garros. Même si son jeu manque parfois de construction, il tente d’imprimer une agressivité permanente pour étouffer son adversaire. Habile à la volée, il n’hésite pas à monter au filet pour conclure ses points. Après son élimination au premier tour de l’US Open, il se focalise sur le circuit Challenger pour la fin de saison 2022. Il clôt cette saison avec brio : trois tournois en autant de semaines. Il est récompensé par son entrée dans le top 100. Actuellement 96ème au classement ATP, il participera à l’Open d’Australie sans wild card.

Embed from Getty Images

Borna Coric incarne un tout autre type de joueur. Il a été un espoir du tennis mondial pendant plusieurs années. En 2015, il est le plus jeune du top 50. 12ème mondial en fin de saison 2018, son ascension est freinée par une blessure. Il revient sur le circuit ATP en mars 2021. Après quelques matchs décevants – des défaites aux premier et deuxième tour de plusieurs tournois ATP – Borna Coric joue sur le circuit Challenger. Au fil des mois, ses résultats s’améliorent. Il remporte notamment le tournoi de Parme. Il est nommé « the best come-back player » de 2022 grâce à sa performance exceptionnelle lors du master 1000 de Cincinnati. Il élimine Rafael Nadal au premier tour (7/6 4/6 6/3). En route vers la finale, il ne lâche aucun set face à Lorenzo Musetti, Cameron Norrie ou Felix Auger-Aliassime. Il affronte Stefanos Tsitsipas lors de l’ultime match du Cincy Open. Pour battre le joueur Grec, Borna Coric s’appuie sur la puissance de son revers et sa régularité lors des échanges de fond de court. Alors que le quatrième joueur mondial craque, le Croate poursuit ses schémas de jeu efficients. Néanmoins, le reste de la saison a été moins éblouissant. Une question persiste donc : la victoire de Borna Coric à Cincinnati était-elle une parenthèse enchantée ou le début de son ascension dans le tennis mondial ?

Borna Coric bat Stefanos Tsitsipas en finale du masters 1000 de Cincinnati

L’ensemble de ces joueurs prometteurs devraient permettre des matchs spectaculaires lors de la saison 2023. Parviendront-ils à s’imposer face à la Next Gen, aux membres de la Baby-Gen déjà bien installés dans le top 15 mondial, et contre les éternels Rafael Nadal et Novak Djokovic ? Réponse le 13 janvier à l’Open d’Australie.

Marnie Abbou

2 thoughts on “Les joueurs à suivre en 2023

  1. Josephine Helin dit :

    Amazing what a great article !

  2. Laura Fontaine dit :

    Excellent article. Ce match avait l’air palpitant! Merci de nous avoir permis de le vivre!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *